Infogérance

Gestion de parcs informatique
Image symbole infogérance
Image info bande 1
Image info bande 2
Image info bande 3
Image info bande 4

GESTION DE PARC

Que défini le concept d’infogérance ?

Le concept d'externalisation ou d'infogérance a été largement utilisé par les sociétés informatiques. Ainsi, ces derniers offrent à leurs clients la possibilité de se concentrer sur leur métier et de disposer de systèmes informatiques performants.

Toute entreprise doit compter sur un environnement de travail stable, ce qui est très important. Le moindre incident technique peut entraîner des heures voire des jours d'interruption, ce qui entraînera de graves déficits. Du fait de ce suivi préventif, la mise en place d'un système de suivi pouvant constituer toute structure d'entreprise favorisera une intervention plus rapide du support technique.

La gestion de parc nécessite obligatoirement la mise en place de multiple systèmes de monitoring alertant le prestaire d'une disfonctionnement. Notre objectif est de mettre à profit l'ensemble de ces services. Nous sollicitons plusieurs techniques reconnues qui sont déployées sur l'ensemble du réseau.

Tous les dispositifs font ainsi partie d'un éco-système unifier par ce réseau, postes clients, serveurs, périphériques et tous les éléments de l'armoire de distribution.

Notre principale technique, le SNMP : "Simple Network Management Protocol" est un protocole de communication qui permet aux administrateurs réseau de gérer à distance les périphériques réseaux, de surveiller et de diagnostiquer les problèmes de réseau et de matériel.

Le système de gestion de réseau est basé sur trois éléments principaux : gestionnaire, nœud et agent. Dans la terminologie SNMP, les gestionnaires de synonymes sont plus couramment utilisés que les superviseurs. Le superviseur est une console qui permet aux administrateurs réseau d'effectuer des demandes de gestion. Un proxy est une entité située à chaque interface, connecte des périphériques gérés (nœuds) au réseau et peut récupérer des informations sur différents objets.

Les commutateurs, concentrateurs, routeurs, postes de travail et serveurs (physiques ou virtuels) sont des exemples de périphériques contenant des objets gérables. Ces objets gérables peuvent être des informations matérielles, des paramètres de configuration, des statistiques de performances et d'autres objets directement liés au comportement actuel de l'appareil en question.

Par conséquent, l'architecture de gestion de réseau proposée par le protocole SNMP est basée sur trois éléments principaux :

  • Les périphériques gérés sont des éléments du réseau (ponts, commutateurs, concentrateurs, routeurs ou serveurs) et contiennent des "objets gérés", qui peuvent être des informations sur le matériel, des éléments de configuration ou des informations. Statistiques;
  • L'agent, c'est-à-dire l'application de gestion de réseau qui réside dans le périphérique, est responsable de la transmission des données locales de gestion des périphériques au format SNMP;
  • Un système de gestion de réseau (appelé système de gestion de réseau NMS), c'est-à-dire une console à travers laquelle les administrateurs peuvent effectuer des tâches de gestion.

Outils

Les indispensables pour réussir votre référencement